RECOMMANDATIONS, PRÉCONISATIONS

TERRASSEMENT

  Ne pas terrasser quand le sol est détrempé.

  Ne pas laisser les fouilles à ciel ouvert par temps de pluie : elles doivent être remblayées le plus tôt possible.

  Ne pas compacter le terrain réservé au traitement par passage répété des engins de terrassement. Exécuter les fouilles en une seule passe.

  Scarifier les parois et le fond de fouille au râteau sur 20 cm de profondeur.

  Evacuer les résidus de ratissage en bout de tranchée et éviter tout piétinement sur le fond scarifier.

  Ne pas circuler avec les engins de terrassement sur le dispositif de traitement à la fin des travaux.

  Sur terrain pentu, il est conseillé d’effectuer en amont de l’ouvrage une tranchée drainante périphérique déviant les eaux de ruissellement par temps de pluie.

  Il est recommandé de protéger les parois latérales rocheuses fissurées par un film imperméable d’un seul tenant. Faire déborder le film d’au moins 50 cm de chaque côté de la fouille.

COLLECTE / DISTRIBUTION

1°  Les eaux usées doivent être collectées rapidement et sans stagnation vers le prétraitement, en respectant une pente comprise entre 2 et 4% et tout en évitant des déviations angulaires de 90° (deux coudes à 45°).

  Si vous avez un angle à 90 °, il est recommandé d’installer un té de visite afin de faciliter le curage en cas de bouchage.

  A chaque sortie de canalisation au droit de l’habitation, il est conseillé de mettre en place une boîte de branchement afin de faciliter l’entretien du réseau de collecte.

  Vérifier l’égale répartition du réseau de distribution en versant de l’eau dans le regard de répartition : une quantité d’eau égale doit s’écouler dans les différents drains répartition.

  Pour conserver l’horizontalité du regard et des tuyaux pendant la réalisation des travaux, il est conseillé soit de réaliser une dalle béton sous le regard, soit une fois l’horizontalité établie, de bloquer les tuyaux de raccordement à l’aide de bloc béton au niveau des coudes, le temps de la pose des drains d’infiltration.

VENTILATION

  Il est conseillé de positionner l’entrée et la sortie d’air du dispositif dès la conception de l’habitation : amélioration de l’aspect esthétique.

  Les orifices des canalisations de ventilation doivent être positionnés en fonction des vents dominants et situés à plus du 1 m des VMC et des Fenêtres.

  A la sortie de la fosse toutes eaux, le piquage sur la conduite sera effectué à l’aide d’une culotte à 45° positionnée au dessus du fil d’eau.

PRETRAITEMENT

  Placer la fosse le plus près possible de l’habitation ( à moins de 10 m).

  Il est important de respecter la hauteur de remblayage maximale admissible par la fosse toutes eaux sous peines de risques de rupture structurelle. (Résistance de la fosse à la hauteur de remblaie indiqué dessus).

TRAITEMENT

  Seule une étude de sol à la parcelle permet de définir la filière la mieux adaptée à la nature du sol en place. L’étude doit être réalisée par un bureau d’études spécialisé dans l’assainissement non collectif, il engage ainsi sa responsabilité en cas de dysfonctionnement de la filière non adaptée au sol en place.
L’élaboration de l’étude de sol est obligatoire pour le SPANC 66 afin de justifier le choix de la filière d’assainissement.

  Tout assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique supérieure à 1.2 kgDBO5/j (supérieur à 20 habitants) ne respecte plus les prescriptions de l’arrêté du 7 septembre 2009 mais celles de l’arrêté du 21 juillet 2015 ; cela marque le début du passage d’une obligation de moyens à une obligation de performances.

  Dans un sol fissuré ou perméable en grand, les tranchées sont à proscrire.

  Si le filtre à sable vertical drainé présente un dénivelé vers l’exutoire supérieur à 1.20 m, faire attention à prendre en compte les pertes de charge lors de la conception du projet. Il est conseillé de ne pas trop enterré les drains, respecter si possible la côte de 1.10 m.

5°  Il est important de respecter la planéité et l’horizontalité du fond de fouille afin d’éviter les contre-pentes.

REJET

  Tout rejet d’effluent, même traité, dans un puisard, puits perdu, puits désaffecté, cavité naturelle, artificielle est interdit.

  Lors de la conception du projet, il est conseillé de contrôler si un arrêté préfectoral ou municipal interdit tout rejet vers le milieu hydraulique superficiel.

MATERIAUX

1°  Lors de la livraison et avant déchargement, inspecter le gravier afin de vérifier l’absence de fines petites particules comme de la poussière (et c’est fréquent attention).

  Examiner le bon état des orifices ou fentes des tuyaux d’épandage avant de les poser.

  Eviter les déchirures, perforations salissures du Géotextile pouvant provoquer le colmatage prématuré.

  Si la terre sur site est argileuse la mélanger avec du sable pour le remblaie.

  La géogrille et géotextile doivent être posés en prévoyant un recouvrement d’au moins 20 cm de chaque bande de matériaux. Et une remontée de 10 cm sur les parois de la fouille.

  Pas de géotextile en fond de fouille, risque de colmatage précoce du filtre.

  Les orifices des tuyaux sont positionnés vers le bas.

Accueil | FAQ | Lexique | Mentions legales | Plan du site | Contact