ENTRETIEN DE L'INSTALLATION

De manière à éviter les dysfonctionnements (bouchage, colmatage, mauvaise qualité de rejet,...), toute installation d’assainissement se doit d’être entretenue.
En effet, la pollution contenue dans l’eau de manière particulaire ou dissoute entraine la création de dépôts et de boues.

Le propriétaire d'une installation d'assainissement non collectif est tenu de veiller à son bon fonctionnement, notamment en l'entretenant régulièrement.
Un dispositif bien entretenu est un dispositif qui dure et qui fonctionne bien !

Dans tous les cas d’entretien et de maintenance, il y a lieu de se référer aux recommandations d'entretien du fabricant. De manière générale :

REGARDS DE VISITE

  • Les regards de visite doivent être inspectés tous les ans pour vérifier le bon écoulement des effluents.

BAC A GRAISSES

  • Les bacs à graisse doivent être écumés ou vidangés tous les six mois voire tous les ans, la vidange est à réaliser dès que la couche de graisse dépasse 15 cm.

PREFILTRES

  • Les préfiltres intégrés ou non aux fosses toutes eaux doivent être nettoyés tous les six mois (pouzzolane ou dispositif de filtration) sans relarguer les matières dans le traitement. A vidanger en même temps que la fosse toutes eaux.

FOSSE TOUTES EAUX

  • Les fosses toutes eaux doivent être vidangées lorsque le niveau de boues atteint la moitié du volume total de la fosse au maximum. Par défaut, les fosses peuvent être vidangées tous les 4 ans.

Attention !  Le vidangeur doit remettre à l’usager un papier attestant de la date de passage, du volume vidangé ainsi que de la destination des matières de vidange. Ce papier vous sera demandé par le technicien du SPANC 66 lors du contrôle de bon fonctionnement et de bon entretien, qui intervient tous les 4 ans.

REGARDS DE REPARTITION

  • Les regards de répartition, de bouclage ou de collecte du traitement doivent être inspectés tous les ans au minimum. Pour cela, il est primordial que ces regards restent accessibles.
  • Le système de traitement peut être contrôlé par le regard de répartition et le regard de bouclage..
    Une stagnation importante de l'eau et/ou de matières dans le regard de bouclage des drains d'épandage peut révéler un colmatage de votre filtre. Il peut également arriver que certains drains soient colmatés par des matières qui n'auraient pas sédimenté dans la fosse toutes eaux.
  • Dans ce cas, un décolmatage de certaines parties du réseau peut être réalisé en alimentant en eau sous pression les tuyaux d'épandage à partir du regard de répartition. Vous pouvez également demander  au vidangeur, lorsqu'il intervient sur votre fosse toutes eaux, de curer les regards de votre système de traitement.

POINT DE REJET

En cas d’évacuation des eaux traitées vers le milieu récepteur (fossé, cours d’eau), il est conseillé de :

  • surveiller le bon écoulement de l’effluent dans la conduite d’évacuation.
  • contrôler que le niveau d’eau dans le fossé ne dépasse pas le point de rejet surtout en temps de pluie d’où la mise en place d’un clapet anti retour en bout de canalisation de rejet.
  • entretenir le bon écoulement du milieu récepteur : ils ne faut pas que les effluents stagnent à proximité du rejet.

Pour les installations de plus de 20 Equivalent Habitant, le propriétaire doit effectuer des contrôles des performances épuratoires conformément à l'annexe III de l'arrêté du 21 juillet 2015.

POSTE DE RELEVAGE

L’entretien consiste à nettoyer les pompes et à rincer au jet d’eau les parois de la bâche « cuve » ainsi que les canalisations et les accessoires en contact avec l’effluent. Tous les six mois, les pompes doivent être vérifiées.

Dès qu’un dépôt se forme au fond du poste, la bâche doit être vidangée par entreprise spécialisée.

Accueil | FAQ | Lexique | Mentions legales | Plan du site | Contact