MATERIAUX A RESPECTER

GRANULATS

  •  Le gravier

    Il doit être lavé de façon à éliminer les fines (<0.08 mm) qu'il contient et stable à l'eau.
    Il doit avoir une granulométrie comprise entre 10 et 40 millimètres.
    Analyse Granulométrique : NF P 18-560
    Classification : NF P 18-101
  • Le sable

    Sable pour les lits de pose :
    1. Un sable fin est suffisant pour réaliser les lits de pose des équipements de prétraitement et des canalisations pleines.
    2. Sable dit "d'assainissement" pour la réalisation des lits filtrants :
      il doit être lavé de façon à éliminer les fines (<0.08 mm) qu'il contient et stable à l'eau. Il doit être siliceux « non calcaire », avec une tolérance maximale de 5% de calcaire.
      Le sable issu de carrières calcaires est interdit.
      Le taux de fines toléré doit être ≤ 3%.
      Sa courbe granulométrique s'inscrit dans le fuseau de la DTU 64.1 ci-dessous.

    Analyse Granulométrique : NF P 94-056, NF EN 933-1, NF EN 933-2


    

Fuseau Granulométrique du sable filtrant

Fuseau Granulométrique du
sable filtrant

TUYAUX (collecte et épandage)         
  1. Collecte, distribution, bouclage, évacuation : tuyau plein.
  2. Epandage : tuyau perforé.

 

Les tuyaux doivent être conformes aux normes en vigueur et titulaire de la marque NF.
Ils doivent avoir un « rigide ou flexible » selon la norme NF EN 476.
Les tuyaux perforés doivent être munis de fentes laissant le passage d’une tige circulaire de 5 mm de diamètre ou d’orifices circulaires de 8 mm de diamètre espacés de 10 à 30 cm.

Tuyau perfore
Tuyau perforé

Le diamètre intérieur doit être de section équivalente au diamètre d'ouverture des regards et des équipements préfabriqués mis en place.
Le diamètre intérieur doit être au minimum de 100 millimètres.
Les orifices seront toujours dirigés vers le bas.

Les tuyaux "souples" et les tuyaux de drainage agricole sont interdits.

Canalisation en
PVC
Canalisation en
FONTE
Canalisation en
BETON
 
Canalisation en
GRÈS
Canalisation en
FIBRO CIMENT

NF EN 1329 1 à  2
NF EN 1401-1
NF EN 1453-1
NF EN 13598-1

NF EN 877
NF P 16-345-2
NF EN 295 1 à 3
NF EN 588 1 à 2

REGARDS ET RACCORDS

Les regards sont préfabriqués ou non. Ils doivent être étanches, à parois lisse, équipés de tampons amovibles hermétiques (les regards ne doivent permettre ni fuite ni infiltration d'eau). Ils doivent être munis de garniture d’étanchéité souple pour obtenir un raccordement étanche.

Tous les tampons et dispositifs de fermeture doivent être apparents et affleurer le niveau du sol.

  • Le regard de répartition doit permettre l'égale répartition des eaux prétraitées dans les tuyaux d'épandage, en évitant la stagnation des effluents.
  • Le regard de bouclage situé en bout de réseau d’épandage, ils constituent à la fois un accès pour un examen visuel du système et un accès pour un éventuel nettoyage des drains.
  • Le regard de contrôle doit permettre d’évacuer les effluents traités vers l’exutoire sans aucune stagnation de l’effluent.

Les rehausses des regards doivent être compatibles avec les regards et le tampon pour éviter tout risque de poinçonnement, de déformation ou d’effondrement des ouvrages.

Les raccords entre les conduites et les ouvrages de prétraitement doivent être souples (joint élastomère ou caoutchouc) et munis de la marque de conformité NF.

GÉOTEXTILE

En fonction de son emplacement, haut (sous la terre végétale) ou bas (sous le massif sableux), le géotextile aura des caractéristiques différentes.

  • Pour le haut, il devra avoir une ouverture de filtration égale ou inférieure à 125 mm.
  • Pour le bas, il devra avoir une ouverture de filtration égale ou supérieure à 140 mm.

Placé au-dessus du réseau d’épandage, il empêche l’entraînement des fines provenant de la terre végétale vers la couche de gravier du réseau d’épandage.

Caractéristiques Norme d’essai Valeur sens production et travers
Résistance à la traction NF EN ISO 10319 12 kN/m
Allongement à l’effort maximum NF EN ISO 10319 30%
Perméabilité normale au plan NF EN ISO 11058 ≥ 50 mm/s
Ouverture de filtration NF EN ISO 12956 63 µm    OF ≤ 125 µm

 

Géotextile

GÉOGRILLE

On pourra également utiliser une grille plastique (géogrille) avec une maille de 1 millimètre.

Placée sous le massif sableux, elle empêche l’entraînement du sable siliceux vers :

  • Soit le sol fissuré en place (filtre à sable non drainé).
  • Soit les couches de gravier du réseau d’évacuation (dans le cas d’un filtre àsable vertical drainé).
Caractéristiques Norme d’essai Valeur sens production et travers
Résistance à la traction NF EN ISO 10319 ≥ 12 kN/m
Allongement à l’effort maximum NF EN ISO 10319 ≥ 30%
Perméabilité normale au plan NF EN ISO 11058 ≥ 100 mm/s
Ouverture de filtration NF EN ISO 12956 400 µm ≤ OF ≤ 600 µm

 Geogrille
Géogrille

FILM  IMPERMÉABLE

Il est utilisé pour les systèmes reconstitués (filtre à sable vertical drainé). Il est être disposé en fond de fouille et sur les parois en cas de roche fissurée ou de remontée d'eau. Il sera en polyéthylène basse densité, d'une épaisseur de supérieure ou égale à 400 µm ou de résistance équivalente.

film impermeable
Film imperméable

TERRE VÉGÉTALE

Elle doit être exempte de tout corps étranger de taille importante (cailloux...). On pourra utiliser la terre végétale décapée lors des travaux de terrassement pour réaliser le remblaiement du dispositif.

POSTE DE RELEVAGE

Les stations de relevage préfabriquées permettant de relever les eaux usées brutes situées à l'amont des dispositifs de pré-traitement doivent être conformes à la norme NF EN 12050-1.

Les stations de relevages pour les autres eaux peuvent être conformes à la norme NF EN 12050-2. 

Pot flygt
Exemple de Poste de relevage de type Flygt


EXTRACTEUR ÉXTRACTEUR ÉOLIEN OU STATIQUE

Il doit être conforme à la norme DTU 64.1 annexe D. de mars 2007.

Extratxteur eolien                 Extracteur statique
Extracteur Statique                  Extracteur Éolien

Accueil | FAQ | Lexique | Mentions legales | Plan du site | Contact